Blogue

Aujourd'hui, Maude, intervenante à la Maison la Margelle, vous parle de l'importance de faire de vous-même une priorité. « L’important d’abord, tiré de l’anglais « first things first » est un slogan des alcooliques qui en dit long. L’important d’abord…c’est vous. »
Vous avez le choix de vivre de la culpabilité, de vous infligez des souffrances ou de vous libérez de cet état en étant honnête envers vous-même. Pour être honnête envers vous, il faut parfois aussi entamer des démarches de pardon. La première étape est de vous pardonnez d’abord à vous-même, afin d’entamer positivement cette démarche auprès des autres si nécessaire.
Parfois, les circonstances entourant une situation sont défavorables, mais dans la majorité des cas, le principal obstacle est la personne elle-même qui, par peur de changements futurs, est la proie de l'auto-sabotage. En effet, le saboteur s’empêche d’atteindre ses buts en se créant des barrières.
Le crayon noircit les pages, les mots glissent et s’enchaînent au fur et à mesure que mon cœur et mon esprit se libère, j’écris. L’écriture est une libération.